Quelles sont les différentes méthodes pédagogiques ?

Publié le : 28 octobre 20227 mins de lecture

La pédagogie se définit comme un terme d’origine grecque. Elle est composée de deux mots : péda qui veut dire enfant et gogie qui veut dire orientation et guidage. C’est une notion qui détermine la relation du professeur et de l’élève dans l’enseignement et l’éducation scolaire. Elle se présente aussi comme un ensemble de comportements de l’enseignant et de l’apprenant dans une classe. Ainsi, la pédagogie est un choix de la méthode d’enseigner les procédures et les techniques précises et les mettre dans la situation d’apprentissage. Il existe différentes méthodes pédagogiques telles que la méthode active, la méthode démonstrative et la méthode interrogative.

La méthode active ou de découverte de la pédagogie

Cette méthode active constitue une formule évoquant l’animation par exemple : question-réponses dans une classe dialoguée. Les rôles de l’étudiant sont d’écouter attentivement, d’appliquer, de mémoriser, et de retranscrire le « savoir ». L’enseignant considéré comme « le savant » et « l’expert » qui parle et explique pour transmettre ses connaissances à l’étudiant. Cette méthode pédagogique est la même avec la méthode expérimentale, mais elle insiste sur le travail en groupe. L’objectif de l’activité est porté sur le « savoir » et le » savoir faire  ». Mais les méthodes actives sont développées par le « savoir être ». Les élèves sont responsables d’effectuer leur propre recherche pour répondre à la question, ou à la problématique, ou à la situation qui est exposée par le professeur. La transmission des notions théoriques n’est plus l’objectif principal de la présence en classe, mais elle permet à l’enfant d’être capable de faire quelque chose, comme résoudre un problème. Un enseignant a un rôle d’un accompagnateur, un coach, un guide, etc.

La méthode démonstrative 

La pédagogie est donc une action qui vise à faciliter l’apprentissage. C’est un genre de théorie pratique qui s’appuie sur l’étude du comportement humain pour devenir plus efficace. Dans cette démarche démonstrative, les participants font la pratique qui est basée sur des exercices.

  • Pour appliquer cette méthode, le formateur « fait », c’est-à-dire il présente l’exercice à faire à vitesse moyenne, puis il explique les étapes de la démonstration et pour terminer, il expose les points clés de cette démonstration, comme vous pouvez le voir ici 
  • Ensuite le formateur « fait faire » ce qu’il vient de faire aux participants. Enfin, le formateur « refait » avec le participant pour rectifier les erreurs et les fautes. Au moment de la démonstration, il est important d’utiliser des outils qui vont être à la disposition du participant sur son lieu de travail. 

La méthode interrogative 

La pédagogie est faite pour pousser l’enfant vers la réussite, pour atteindre la réussite en classe. Il ne faut pas décourager un enfant en classe. Ce procédé consiste à poser des questions aux élèves en vue de les amener à réfléchir pour donner des réponses. L’approche interrogative est appelée aussi la méthode socratique, la méthode de questionnement, et la maïeutique. Le formateur peut solliciter un tel ou une telle pour avoir son avis sur un tel sujet. C’est souvent un allez retour entre le formateur et les apprenants. On est toujours dans quelque chose de descendant, mais à un moment donné, vous allez solliciter la réaction des apprenants pour créer une sorte d’interaction.

La méthode expositive, transmissive ou magistrale ;

Dans la formation professionnelle, les formateurs peuvent choisir parmi une large gamme de méthodes et outils pédagogiques. La méthode expositive, transmissive ou magistrale est l’une des plus courantes. Elle consiste à présenter les contenus de la formation de manière structurée et logique, en suivant un plan préétabli. Les participants sont généralement assis en classe et écoutent le formateur qui explique le contenu de la formation. Cette méthode est particulièrement utile pour les contenus théoriques qui doivent être appris de manière logique et progressive. Elle permet également de clarifier les concepts et les idées. Cependant, elle peut être monotone et peu interactive, ce qui peut entraîner une perte d’attention de la part des participants. Pour cette raison, il est important de varier les activités et les supports pédagogiques pour maintenir l’intérêt des participants.

La méthode interrogative ou maïeutique

La méthode interrogative ou maïeutique est une méthode d’apprentissage qui a pour objectif de favoriser l’apprentissage par l’interrogation. Elle consiste à poser des questions à l’apprenant afin de l’aider à réfléchir et à trouver par lui-même les réponses qu’il cherche. Cette méthode est particulièrement utile pour apprendre à réfléchir de façon critique et à résoudre des problèmes. Elle est également adaptée pour les sujets qui requièrent une approche inductive, c’est-à-dire en partant du concret pour arriver à l’abstrait. La méthode interrogative ou maïeutique peut être utilisée à différents niveaux d’enseignement, du primaire au supérieur.

La méthode expérientielle

La méthode expérientielle est une méthode pédagogique qui met l’accent sur l’apprentissage par l’expérience. Elle est basée sur le principe que les apprenants ont besoin de vivre des expériences pour apprendre et comprendre. La méthode expérientielle est souvent utilisée dans la formation professionnelle, car elle permet aux apprenants de mettre en pratique ce qu’ils ont appris dans un contexte réel. Cette méthode est particulièrement utile pour les apprenants qui ont besoin de développer des compétences pratiques.

Les différentes méthodes et outils pédagogiques sont indispensables dans la formation professionnelle. Elles permettent aux apprenants d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer leur profession avec succès.

Les étudiants et la gestion du temps
Les clés du succès d’un projet d’e-learning

Plan du site